Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Prochaine révision
Révision précédente
3_composition:texte:paragraphes:texte_verbatim [2002/02/19 12:26]
benjamin créée
3_composition:texte:paragraphes:texte_verbatim [2021/01/30 18:56] (Version actuelle)
yannick.tanguy Correction de la mise en page et des liens.
Ligne 1: Ligne 1:
-\question{Comment insérer un texte sans que \LaTeX le mette en forme ?}+====== ​Comment insérer un texte sans que LaTeX le mette en forme? ​======
  
-\reponse ​L'​environnement ​\env{verbatimpermet d'​insérer un texte tel quel sans +L'​environnement ​''​verbatim'' ​permet d'​insérer un texte tel quel sans que <​latex>​\LaTeX</​latex> ​ne le traite. Il permet notamment de faire apparaître des commandes ​<​latex>​\LaTeX</​latex>​. Il est cependant fragile et peut produire des résultats très bizarres, par exemple, il vaut mieux éviter de l'​utiliser de manière inconsidérée dans des contextes ​curieux comme les tableaux, en argument à une autre commande, etc.
-que \LaTeX ne le traite. Il permet notamment de faire apparaître +
-des commandes \LaTeX. Il est cependant fragile et peut produire des +
-résultats très bizares, par exemple, il vaut mieux éviter de +
-l'​utiliser de manière inconsidérée dans des contexte ​curieux comme +
-les tableaux, en argument à une autre commande, etc. Voir +
-l'​exemple~\ref{use-verbatim}.+
  
-\begin{exemple}{Utilisation de l'​environnement \env{verbatim}\label{use-verbatim}}+<WRAP column 60ex> 
 +<code latex>
 \begin{verbatim} \begin{verbatim}
-   La commande \LaTeX permet d'​imprimer le logo LaTeX.+ La commande \LaTeX{} permet d'​imprimer le logo 
 + LaTeX.
 \end{verbatim} \end{verbatim}
-\end{exemple}+</​code>​ 
 +</​WRAP>​
  
-\reponse ​La commande \cmd{verb} permet de faire la même chose +<WRAP column 60ex> 
-localement. Le premier caractère après la commande permet de +<​latex>​ 
-marquer le début du mode verbatim et la prochaine ​occurence ​de +\begin{verbatim} 
-ce caractère en marque la fin. Il peut être n'​importe quel + La commande \LaTeX{} permet d'​imprimer le logo 
-autre caractère sauf un espace, qui est ignoré après un nom de + ​LaTeX. 
-commande, une lettre, qui ferait partie du nom de commande +\end{verbatim} 
-(\LaTeX croirait alors lire un appel, par exemple, à \cmd{verbX}) +</​latex>​ 
-ou une étoile. ​Voir l'​exemple~\ref{use-verb}.+</​WRAP>​ 
 +<WRAP clear /> 
 + 
 +La commande ''​\verb'' ​permet de faire la même chose localement. Le premier caractère après la commande permet de marquer le début du mode ''​verbatim'' ​et la prochaine ​occurrence ​de ce caractère en marque la fin. Ce peut être n'​importe quel autre caractère sauf un espace, qui est ignoré après un nom de commande, une lettre, qui ferait partie du nom de commande (<​latex>​\LaTeX</​latex> ​croirait alors lire un appel, par exemple, à ''​verbX''​) ou une étoile. ​En complément,​ la commande ''​\verb*''​ fonctionne comme ''​\verb''​ mais rend les espaces visibles. L'​exemple suivant illustre les deux cas : 
 + 
 +<WRAP column 60ex> 
 +<code latex> 
 +\documentclass{article} 
 +\usepackage[T1]{fontenc} 
 +\pagestyle{empty} 
 +\begin{document} 
 +La commande \verb+\verb+ permet de taper ce 
 +qu'on veut sans l'interpréter. Par exemple 
 +\verb,ceci cela,. On peut également 
 +matérialiser les blancs dans la commande  
 +\verb+\verb*+ \verb*+comme illustré ici+. 
 +\end{document} 
 +</​code>​ 
 +</​WRAP>​ 
 + 
 +<WRAP column 60ex> 
 +<​latexdoc>​ 
 +\documentclass{article} 
 +\usepackage[T1]{fontenc} 
 +\pagestyle{empty} 
 +\begin{document} 
 +La commande \verb+\verb+ permet de taper ce 
 +qu'on veut sans l'​interpréter. Par exemple 
 +\verb,ceci cela,. On peut également 
 +matérialiser les blancs dans la commande  
 +\verb+\verb*+ \verb*+comme illustré ici+. 
 +\end{document} 
 +</​latexdoc>​ 
 +</​WRAP>​ 
 +<WRAP clear /> 
 + 
 +===== Avec l'​extension fancyvrb ===== 
 + 
 +L'​extension [[ctanpkg>​fancyvrb|fancyvrb]] permet d'​écrire du texte ''​verbatim''​ encadré, en couleur... et même dans lequel certaines commandes sont interprétées. Il propose également une solution pour inclure du verbatim dans l'​argument d'une commande comme le montre la question « [[3_composition:​texte:​footnotes:​composer_en_verbatim_dans_une_note_de_bas_de_page|Comment utiliser le mode verbatim dans une note de bas de page ?]] ». L'​exemple suivant en montre le fonctionnement. 
 + 
 +<WRAP column 60ex> 
 +<code latex> 
 +\documentclass{article} 
 +\usepackage{fancyvrb} 
 + 
 +\begin{document} 
 +\fvset{frame=single,​numbers=left,​numbersep=3pt,​ 
 +  commandchars=\\\{\},​label=Exemple} 
 +\begin{Verbatim} 
 +Ici, je mets mon programme. 
 +Avec des maths~: \(a, b, \alpha, \beta,​\ldots\) 
 +ou de l'​\textit{italique}. 
 + 
 +\large{Pratique,​ non~?} 
 +\end{Verbatim} 
 +\end{document} 
 +</​code>​ 
 +</​WRAP>​ 
 + 
 +<WRAP column 60ex> 
 +<​latexdoc>​ 
 +\documentclass{article} 
 +\usepackage{fancyvrb} 
 +\pagestyle{empty} 
 +\begin{document} 
 +\fvset{frame=single,​numbers=left,​numbersep=3pt,​ 
 +  commandchars=\\\{\},​label=Exemple} 
 +\begin{Verbatim} 
 +Ici, je mets mon programme. 
 +Avec des maths~: \(a, b, \alpha, \beta,​\ldots\) 
 +ou de l'​\textit{italique}. 
 + 
 +\large{Pratique,​ non~?} 
 +\end{Verbatim} 
 +\end{document} 
 +</​latexdoc>​ 
 +</​WRAP>​ 
 +<WRAP clear /> 
 + 
 +===== Avec l'​extension fvrb-ex ===== 
 + 
 +FIXME //Cette extension n'est plus disponible sur le CTAN. A-t-elle été renommée ?//
  
-\reponse La commande \cmd{verb*} fonctionne comme \cmd{verb} mais +L'​extension [[ctanpkg>​fvrb-ex|fvrb-ex]] de Denis Girou, liée à [[ctanpkg>​fancyvrb|fancyvrb]],​ permet de mettre côte à côte ou l'un au-dessous de l'​autre un passage verbatim et son aspect final.
-rend les espaces visibles. Voir également ​l'exemple~\ref{use-verb}.+
  
-\begin{exemple}{Utilisation de la commande \cmd{verb}\label{use-verb}} +===== Avec l'extension alltt =====
-La commande \verb.\verb. permet de taper ce qu'​on +
-veut sans l'interpréter. Par exemple \verb,ceci cela,. +
-On peut également matérialiser les blancs dans +
-\verb*.les appels \`a \verb*.. +
-\end{exemple}+
  
-\reponse Le package \pack{allttdéfinit un +L'​extension [[ctanpkg>​alltt|alltt]] ​définit un environnement ​''​alltt'' ​qui ressemble à ''​verbatim'' ​parce que tous les caractère particuliers de <​latex>​\LaTeX</​latex> ​(les accolades, les esperluettes, les pourcents, etc.) sont désactivés. Cet environnement permet donc de montrer quelque chose qui ressemble à un source, comme par exemple du code informatique,​ mais en le mettant en forme un minimum grâce à l'​appel de certaines commandes (gras, mathématiques,​ symboles, etc.).
-environnement ​\env{allttqui ressemble à \env{verbatimparce +
-que tous les caractère particuliers de \LaTeX (les accolades, +
-les <<​~et-commerciaux~>>​, les pourcents, etc) sont désactivés. Cet +
-environnement permet donc de montrer quelque chose qui ressemble +
-à un source, comme par exemple du code informatique,​ mais en le +
-mettant en forme un minimum grâce à l'​appel de certaines commandes +
-(gras, mathématiques,​ symboles, etc).+
  
 +{{htmlmetatags>​metatag-keywords=(LaTeX)
 +metatag-og:​title=(Comment insérer un texte sans que LaTeX le mette en forme)
 +metatag-og:​site_name=(FAQ LaTeX francophone)
 +}}
  
3_composition/texte/paragraphes/texte_verbatim.1014118011.txt.gz · Dernière modification: 2002/02/19 12:26 par benjamin
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0