Comment barrer ou biffer du texte?

Barrer du texte (to overstrike, en anglais) peut être utilisé, par exemple, pour indiquer du texte supprimé au cours de la revue d'un document.

Pour du texte classique

Avec l'extension ulem

L'extension ulem permet de barrer du texte avec la commande \sout. Plus largement, elle fournit par ailleurs des commandes permettant d'obtenir différents types de soulignement.

\documentclass{article}
\usepackage{ulem}
\begin{document}
Votre comportement \sout{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

\documentclass{article}
\usepackage{ulem}
\pagestyle{empty} 
\begin{document}
Votre comportement \sout{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

Avec l'extension soul

L'extension soul permet de barrer du texte avec la commande \st. Comme l'extension ulem, elle propose des commandes de soulignement mais elle s'en distingue en proposant aussi des commandes pour gérer l'espacement entre les lettres (sur ce dernier point, voir la question « Comment modifier l'espacement entre caractères ? »

\documentclass{article}
\usepackage{soul}
\begin{document}
Votre comportement \st{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

\documentclass{article}
\usepackage{soul}
\pagestyle{empty} 
\begin{document}
Votre comportement \st{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

Si l'extension xcolor est chargée, la macro \setstcolor permet de changer la couleur de la barre. La documentation de l'extension fournit de nombreux exemples très clairs.

Avec l'extension cancel

L'extension cancel permet de biffer des mots. Elle propose différentes possibilités (toujours en oblique).

\documentclass{article}
\usepackage{cancel}
\begin{document}
Votre comportement \cancel{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

\documentclass{article}
\usepackage{cancel}
\pagestyle{empty} 
\begin{document}
Votre comportement \cancel{parfaitement inconvenant} a surpris !
\end{document}

Avec l'extension pdfcomment

L'extension pdfcomment permet de barrer un texte et d'associer un commentaire : vous pouvez ici donner différents arguments optionnels pour affiner cette opération. Le texte du commentaire est incorporé à l'aide d'une « annotation » Adobe. Malheureusement, la prise en charge de ces annotations n'est pas une caractéristique usuelle des visionneuses PDF. Dans le cas où vos lecteurs utilisent « Acrobat Reader », vous devriez être tranquille. Cette fonction fournit ce « surlignement » supplémentaire fréquemment retenu par les utilisateurs professionnels.

Pour des mathématiques

Avec l'extension amssymb, pour un symbole

Pour barrer un symbole mathématique, on pourra utiliser la commande \not, pour marquer la négation. Il existe de nombreux caractères barrés définis dans le package amssymb, comme par exemple \notin, \nleq ou \lneq.

Il faut noter la différence entre \(a \not\in A\) et \(a \notin A\). 
 
Pour dire <<\,strictement supérieur\,>> en insistant sur le \emph{strictement}, on peut
utiliser le symbole \(\gneq\).

\documentclass{article}
\usepackage{amssymb}
\pagestyle{empty} 
\begin{document}
Il faut noter la différence entre 
\(a \not\in A\) et
\(a \notin A\). 

Pour dire <<\,strictement supérieur\,>> en insistant sur le \emph{strictement}, on peut
utiliser le symbole \(\gneq\).
\end{document}

Avec d'autres extensions, pour des expressions

Une solution plus générale, permettant de biffer des expressions entières, est indiquée avec la question « Comment biffer des termes dans des expressions mathématiques ? ».


Source: Overstriking characters

3_composition/texte/symboles/obtenir_des_caracteres_barres.txt · Dernière modification: 2020/12/31 14:09 par yannick.tanguy
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0