Ceci est une ancienne révision du document !


Comment numéroter les équations ?

L'environnement le plus courant pour numéroter des équations est equation. Sous \LaTeXe, les options de classe leqno et fleqn permettent d'indiquer si les numéros doivent apparaître à droite ou à gauche des équations. Pour numéroter des blocs d'équations, on se reportera à la question traitant de l'alignement des équations.

Exemple, pour que les numéros apparaissent à gauche :

\documentclass[leqno]{article}
\begin{document}
Voici un exemple de numérotation placée à gauche :
\begin{equation}
   x + 4 = 0
\end{equation}
\end{document}

\documentclass[leqno]{article}
\pagestyle{empty}
\begin{document}
Voici un exemple de numérotation placée à gauche :
\begin{equation}
   x + 4 = 0
\end{equation}
\end{document}

Réinitialiser le compteur de numérotation des équations

Pour réinitialiser le compteur d'équations dans chaque section, il faut inclure dans le préambule :

\makeatletter
\renewcommand\theequation%
{\thesection.\arabic{equation}}
\@addtoreset{equation}{section}
\makeatother
Dans ce cas, il ne faut pas mettre d'équation dans un chapitre avant la première section numérotée sous peine d'avoir un numéro du style 3.0.1.

Modifier le style de numérotation des équations

Pour modifier le style de numérotation, on peut redéfinir la commande theequation. L'exemple qui suit numérote les équations avec des lettres majuscules.

\documentclass{article}
\usepackage[frenchb]{babel}
\usepackage[T1]{fontenc}
\pagestyle{empty}
\renewcommand{\theequation}{\thesection \Alph{equation}}
\begin{document}
\section{Systèmes d'équations à une variable}
\begin{eqnarray}
x + 4 & = & 0 \\
x & = & 3
\end{eqnarray}
\section{Systèmes d'équations à deux variables}
\begin{eqnarray}
 x + 4 & = & 0 \\
 8 - y & = & 0
\end{eqnarray}
\end{document}

\documentclass{article}
\usepackage[frenchb]{babel}
\usepackage[T1]{fontenc}
\pagestyle{empty}
\renewcommand{\theequation}{\thesection \Alph{equation}}
\begin{document}
\section{Systèmes d'équations à une variable}
\begin{eqnarray}
x + 4 & = & 0 \\
x & = & 3
\end{eqnarray}
\section{Systèmes d'équations à deux variables}
\begin{eqnarray}
 x + 4 & = & 0 \\
 8 - y & = & 0
\end{eqnarray}
\end{document}

Ce second exemple permet de placer la numérotation entre crochets :

\documentclass{report}
\pagestyle{empty}
\makeatletter
\renewcommand{\@eqnnum}{{\normalfont\normalcolor\theequation}}
\renewcommand{\theequation}{[\arabic{equation}]}
\makeatother
 
\begin{document}
Voici un exemple de numérotation placée entre crochets :
   \begin{equation}
      y - 2 = 0
   \end{equation}
\end{document}

\documentclass{report}
\pagestyle{empty}
\makeatletter
\renewcommand{\@eqnnum}{{\normalfont\normalcolor\theequation}}
\renewcommand{\theequation}{[\arabic{equation}]}
\makeatother

\begin{document}
Voici un exemple de numérotation placée entre crochets :
 \begin{equation}
    y - 2 = 0
 \end{equation}
\end{document}

Modifier la numérotation des équations

Afficher une numérotation liée aux paragraphes

Avec l'extension amsmath, la commande numberwithin permet de numéroter les équations suivant le paragraphe auquel elles appartiennent. Il faut alors appeler : \numberwithin{equation}{section} dans le préambule.

Afficher une numérotation liée aux sections ou aux annexes

Les extensions seceqn et apeqnum permettent pour la première de numéroter les équations par section et pour la seconde de numéroter individuellement les équations dans les annexes.

Afficher un second niveau de numérotation

$\Reponse$ L'extension deleq permet de définir un label par groupe d'équations (4) en plus des labels individuels de type (4a), (4b), etc.

$\Reponse$ Les environnements subequations (de l'extension amsmath) et subeqnarray (de l'extension subeqnarray) permettent de référencer différentes lignes d'un même groupe d'équations par des indices (3.a), (3.b), etc.

  • avec subeqnarray une référence à une ligne particulière se fait alors par slabel au lieu de label ;
  • avec subequations, une référence à une ligne particulière s'obtient alors par un label placé sur cette ligne alors qu'une référence au système d'équation s'obtient par un label placé immédiatement après subequations, comme le montre l'exemple suivant :
\begin{subequations} \label{E+gp}
  \begin{gather}
    x_1 x_2 + x_1^2 x_2^2 + x_3 \label{E+gp1} \\
    x_1 x_3 + x_1^2 x_3^2 + x_2 \label{E+gp2} \\
    x_1 x_2 x_3 \label{E+gp3}
  \end{gather}
\end{subequations}
 
Voir le système~\ref{E+gp} et en particulier l'équation~\ref{E+gp2}.
C'est le \\ qui incrémente le compteur des sous-références.

Répéter une équation et sa numérotation

Lorsqu'une équation est répétée, il est souvent souhaitable que sa numérotation soit la même que lors de sa première apparition. Sous \LaTeXe, l'extension amsmath fournit la commande \tag permettant de gérer ce point :

\usepackage{amsmath}
...
Nous posons :
\begin{equation}
  a=b
  \label{eq1}
\end{equation}
(...) Et comme nous l'avons vu :
\begin{equation}
  a=b
  \tag{\ref{eq1}}
\end{equation}
 
Ces deux équations sont numérotées par \eqref{equa}.


Nous posons :
\begin{equation}
  a=b
  \tag{7}\label{eq1}
\end{equation}
(...) Et comme nous l'avons vu :
\begin{equation}
  a=b
  \tag{7}
\end{equation}
Ces deux équations sont numérotées par (7).

La commande \tag permet initialement de personnaliser la numérotation des équations en mettant son argument comme numérotation. Ici, elle remplace donc la numérotation de la deuxième équation par celle de la première équation récupérée avec la commande \label et restituée avec la commande \ref.

eqref remplace ref pour les équations : la police utilisée est toujours la même (c'est plus beau).

Source : FAQ-reuseq

4_domaines_specialises/mathematiques/numeroter_les_equations.1605704707.txt.gz · Dernière modification: 2020/11/18 14:05 par yannick.tanguy
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0