Exploiter les fantômes

Les fantômes sont vos amis

La notion de fantômes en LaTeX est très simple : il s'agit de réserver de la place pour un objet, sans pour autant faire apparaître l'objet en question. Les fantômes sont souvent utilisés pour ajuster l'alignement. Ils y a trois types de fantômes obtenus respectivement par les commandes \phantom, \hphantom, et \vphantom.

L'exemple classique est celui de l'alignement des radicaux, illustré ci-dessous avec \[ \sqrt{x} + \sqrt{X} + \sqrt{\vphantom{X}x} \].

\[ \sqrt{x} + \sqrt{X} + \sqrt{\vphantom{X}x} \]

La différence est fine et sera peut-être plus facile à observer sur un PDF (ou mieux, une version imprimée), mais on constate que la composition des deux radicaux de droite est plus homogène (ils sont alignés en haut) et donc visuellement plus satisfaisante.

Pour un autre cas d'utilisation des fantômes, voir le cas des délimiteurs non équilibrés.

Les fantômes sont un cas particulier d'une notion classique en typographie, celle de montants. En LaTeX, les montants sont obtenus en tant que réglures dont une dimension est nulle. Par exemple, \vphantom{X} a une action similaire à \rule{0pt}{\heightof{X}} (\heightof est fournie par le package calc). Il peut parfois être utile d'insérer directement une réglure de largeur nulle et de hauteur et profondeur déterminées à la main pour résoudre des problèmes délicats d'alignement.

Archived copy: https://web.archive.org/web/20170314080827/https://elzevir.fr/imj/latex/tips.html#phantom

composition/texte/exploiter_les_fantomes.txt · Dernière modification: 2017/03/14 08:10 par mpg
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0