Écraser verticalement des morceaux de formule

À l'inverse de l'astuce précédente qui vise à réserver de la place pour des éléments invisibles, on peut souhaiter que des éléments visibles n'occupent pas (ou moins) de place du point de vue de TeX, leur représentation graphique restant inchangée.

On réalise cela grâce à la commande \smash, qui insère son argument comme un objet de hauteur et profondeur (voir le modèle de boîtes) nulles. Les variantes \smash[b] et \smash[t] (fournies par amsmath) n'annulent respectivement que la profondeur ou la hauteur.

Illustrons à nouveau ceci sur des racines avec le code suivant (utilisant amsmath) : \[ \sqrt{y} + \sqrt{x} + \sqrt{\smash[b]{y}} \]. Cette fois encore le phénomène est plus visible en PDF ou résultat imprimé.

\[ \sqrt{y} + \sqrt{x} + \sqrt{\smash[b]{y}} \]

Il convient d'utiliser ce genre de commande avec prudence car en mentant à TeX sur la taille des objets qu'il manipule, des risques de chevauchement visuels apparaissent.

Archived copy: https://web.archive.org/web/20170314080827/https://elzevir.fr/imj/latex/tips.html#smash

domaines_specialises/mathematiques/ecraser_verticalement_des_parties_de_formules.txt · Dernière modification: 2017/03/14 08:10 par mpg
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0