Délimiteurs équilibrés ou non

LaTeX propose les commandes bien pratiques \left et \right pour ajuster automatiquement la taille des délimiteurs (parenthèses, p. ex.) en fonction du contenu. La seule contrainte est que les délimiteurs doivent être équilibrés par paire. Voyons donc trois astuces autour de cette contrainte:

1. On veut parfois utiliser une grande accolade ouvrante sans délimiteur fermant, pour taper un système d'équations par exemple. LaTeX propose à cet effet le délimiteur invisible « . ». Par exemple :

    \[ (S) \left\{ % ici on ouvre... 
    \begin{aligned} ax + by + cz &= 0 \\ey + fz &= 0 \\ gz &= 0 \end{aligned} 
    \right. % ...et là on ferme !
    \]

Pour ce genre de construction, on pourra aussi utiliser l'environnement cases d'amsmath et ses variantes dcases et dcases* du package mathtools.

2. Par ailleurs, on voudrait parfois que les délimiteurs aillent par trois (ou plus). C'est possible avec pdftex (en mode DVI aussi bien sûr, voir « ne pas confondre ») qui fournit la nouvelle primitive \middle. Cette commande s'utilise exactement comme on l'imagine, par exemple :

\left\{ \frac{a}{b} \ \middle|\ a \in \mathbf{Z}, b \in \mathbf{Z} \setminus \{0\} \right\}

3. Enfin, on ne peut parfois pas équilibrer les délimiteurs, par exemple parce que leur contenu est trop long pour être écrit sur une ligne. Il faut alors ruser en employant conjointement des délimiteurs invisibles, et si besoin des fantômes pour ajuster la taille. Par exemple :

    \begin{align*}
    a &= \left( \frac{1}{2} + b + c + \ldots \right. \\
    & \qquad \left. \vphantom{\frac{1}{2}} + \ldots + x + y + z \right)^2
    \end{align*}

Archived copy: https://web.archive.org/web/20170314080827/https://elzevir.fr/imj/latex/tips.html#lrdelim

domaines_specialises/mathematiques/ne_pas_equilibrer_les_delimiteurs.txt · Dernière modification: 2017/03/14 08:08 par mpg
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0