Pourquoi ''MakeTeXPK'' est lancé alors que la police existe?

$\Reponse$ Voici la réponse de P. Terray: C'est un problème de mise à jour de la base liée à kpathsea. Normalement, MakeTeXPK met à jour la base ls-R de la TDS, à chaque ajout de police. Si cette base n'est pas autorisée en lecture pour tout le monde, ou si la variable TEXMF est mal réglée, dvips ou xdvi ne peuvent pas vérifier que cette police existe. Du coup, ils lancent MakeTeXPK pour la fabriquer. Et MakeTeXPK sachant par ailleurs où mettre la police, il vérifie qu'elle existe, et c'est pour ça qu'il donne le message comme quoi elle existe déjà.

Nous pouvons indiquer que l'ajout de polices dans un répertoire personnel ne sera pas pris en compte si l'utilisateur ne peut reconstruire la base en incorporant le nouveau répertoire.

Les solutions sous UNIX:

  • vérifier que la variable d'environnement $TEXMF est bien réglée ;
  • autoriser ls-R, qui se trouve dans le répertoire texmf/, en lecture/écriture pour tout le monde (ou pour le groupe users);
  • reconstruire la base ls-R avec la commande texhash (tout court).
Il faut avoir les droits de gestionnaire \LaTeX (ou root) pour exécuter texhash.
fichiers/fontes/maketexpk.txt · Dernière modification: 2018/12/09 12:25 par jejust
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0