Quel est l'avenir de TeX ?

Donald Knuth a déclaré qu'il ne développe plus \TeX ; il ne traite désormais plus que la correction des erreurs qui lui sont remontées (et ces bugs sont rares). Cette décision fut prise peu après la publication de la version 3.0 de \TeX. Depuis, à chaque correction d'erreur1), le numéro de version gagne une décimale, de manière à que ce numéro tende vers $\pi$ (il vaut 3.14159265 depuis le 12 janvier 2014). Knuth a demandé à ce que \TeX soit figé au numéro de version $\pi$ lorsqu'il décèdera et qu'aucune autre modification ne soit faite sur le code source par la suite.

Knuth explique cette décision, et nous demande à tous de la respecter, dans un article publié initialement dans le TUGboat (volume 11, numéro 4) et réédité dans le journal MAPS du NTG. Il est fermement convaincu que la stabilité du moteur de \TeX est plus importante que l'ajout de nouvelles fonctionnalités. Les éventuelles corrections de bug pouront se faire par la suite en entrée ou en sortie de \TeX.

Il existe des projets pour développer d'importantes extensions basées sur \TeX : le plus remarquable est le LateX Project. D'autres projets visent à construire un successeur au programme \TeX. Le succès de ces projets est variable : aujourd'hui pdfTeX est le moteur standard pour la plupart des utilisateurs et XeTeX et LuaTeX ont tous deux abouti à des systèmes compatibles avec l'Unicode en gardant des approches différentes sur l'extensibilité.


Source: What is the future of TeX?

1)
Une logique similaire s'applique à Metafont dont le numéro de version tend vers $e$ et vaut 2.7182818 depuis janvier 2014.
generalites/quel_futur_pour_tex.txt · Dernière modification: 2020/11/24 09:34 par yannick.tanguy
CC Attribution-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0